Revue Hommes et migrations

Espace familial, exil et retours d’exil

Par Atmane AGGOUN, chercheur en sociologie

Article issu du N°1236,  mars-avril 2002 : Retours d'en France
Rubrique : Article de dossier

Résumé

L’identité est définie avant tout par la filiation, et la souffrance de l’exil se rapporte d’abord à la famille, plus qu’au pays ou à l’ethnie. Aussi l’auteur analyse-t-il ce qui se passe lors des ruptures d’exil, lors de ces retours ponctuels préfigurant un hypothétique retour définitif. Il tente de penser son statut personnel d’exilé en le confrontant à sa position par rapport à un espace familial qui, année après année, finit par se confondre avec le cimetière du village. C’est en ce sens que la condition de l’aghrib – l’exilé – rejoint celle de tous les exclus.

Pour citer ce document

Par Atmane AGGOUN, chercheur en sociologie « Espace familial, exil et retours d’exil », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1236, mars-avril 2002 : Retours d'en France.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=993

Haut de pageremonter