Revue Hommes et migrations

L’émigration au Portugal

Avatar d’un pays “semi-périphérique”, métropole postcoloniale

Par Irène Dos Santos, Docteure en anthropologie sociale de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris), chercheure postdoctorante au Centro em Rede de Investigação em Antropologia (CRIA) de l’Université nouvelle de Lisbonne et boursière de la Fondation pou

Article issu du N°1302,  avril-mai-juin 2013 : Le Japon, pays d'immigration ?
Rubrique : Repérage

“ Crise économique : 408 Portugais émigrent par jour (1) ”, “Guide pour émigrer (2) ”, “Portugais
à la conquête du monde (3) ”. L’émigration fait les gros titres des médias portugais et pourtant les spécialistes sont formels : contrairement à une idée répandue, une décélération de l’émigration a été observée depuis le début de la crise économique de 2008 et ce jusqu’à la fin de l’année 2011 (4).
 

Pour citer ce document

Par Irène Dos Santos, Docteure en anthropologie sociale de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris), chercheure postdoctorante au Centro em Rede de Investigação em Antropologia (CRIA) de l’Université nouvelle de Lisbonne et boursière de la Fondation pou « L’émigration au Portugal - Avatar d’un pays “semi-périphérique”, métropole postcoloniale », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1302, avril-mai-juin 2013 : Le Japon, pays d'immigration ?.
Mis à jour le : 27/08/2013, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7159

Haut de pageremonter