Revue Hommes et migrations

Des invisibles trop visibles ?

Les ouvriers agricoles “marocains” dans les vignobles du Bordelais

Par Chantal Crenn, maître de conférences en anthropologie sociale, université Bordeaux-III et UMI Cnrs 3189 ESS Dakar/UMR et Cnrs 5115 LAM Pessac

Article issu du N°1301,  janvier-février-mars 2013 : Migrations et mondes ruraux
Rubrique : Article de dossier

Les travailleurs agricoles venus du Maghreb sont présents depuis une quarantaine d’années dans les vignobles de la région bordelaise. Or la société majoritaire peine à les reconnaître comme membres à part entière de ce territoire qu’ils ont contribué à façonner et à enrichir. Logique productiviste, hiérarchies sociales, combinées aux visées racialisantes et discriminatoires de certains patrons et de la population locale, renforcent leur marginalisation. En réaction, les ouvriers agricoles et leurs familles ont à coeur de défendre les raisons de leur ancrage dans cette terre de vignes.

Pour citer ce document

Par Chantal Crenn, maître de conférences en anthropologie sociale, université Bordeaux-III et UMI Cnrs 3189 ESS Dakar/UMR et Cnrs 5115 LAM Pessac « Des invisibles trop visibles ? - Les ouvriers agricoles “marocains” dans les vignobles du Bordelais », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1301, janvier-février-mars 2013 : Migrations et mondes ruraux.
Mis à jour le : 03/04/2013, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7080

Haut de pageremonter