Revue Hommes et migrations

La conquête d’un espace de combat en milieu colonial

Le rugby sur les hautes terres de Madagascar (1896-1960)

Par Évelyne Combeau-Mari, Professeur d’histoire contemporaine, université de La Réunion, CRESOI-EA12

Article issu du N°1289,  janvier-février 2011 : Les frontières du sport
Rubrique : Article de dossier

À Madagascar, la pratique du rugby est d’abord réservée aux militaires et aux colons. Dès le début du XXe siècle, ce sport collectif suscite un vif intérêt de la part des élites malgaches des hauts plateaux. Et les habitants de la Grande Île ne tardent pas à l’emporter face aux équipes coloniales. À mesure qu’elle se diffuse plus largement dans la population malgache, dans les années cinquante, la pratique du rugby prend un tour politique. Outil d’émancipation et instrument de combat pour l’indépendance, le rugby devient peu à peu un sport populaire.

Pour citer ce document

Par Évelyne Combeau-Mari, Professeur d’histoire contemporaine, université de La Réunion, CRESOI-EA12 « La conquête d’un espace de combat en milieu colonial - Le rugby sur les hautes terres de Madagascar (1896-1960) », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1289, janvier-février 2011 : Les frontières du sport.
Mis à jour le : 17/05/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6359

Haut de pageremonter