Revue Hommes et migrations

La désignation de soi des personnes d’origine étrangère en France et en Allemagne au début des années 1990

Par Beate Collet, Sociologue, maître de conférences, université Paris-Sorbonne

Article issu du N°1277,  janvier-février 2009 : France - Allemagne
Rubrique : Article de dossier

Résumé

À la fin du XXe siècle, les populations issues de l’immigration en Allemagne et en France véhiculent des histoires nationales et juridiques à la fois différentes et convergentes. Deux enquêtes sociologiques, portant sur des personnes d’origine turque en Allemagne et maghrébine en France, analysent les rapports entre appartenance culturelle et religieuse dans chaque contexte national. Trois formes identitaires pour trois modes d’intégration coexistent des deux côtés du Rhin : différenciation, assimilation et participation citoyenne. Elles révèlent l’évolution des identités culturelles et des contextes nationaux récents.

Pour citer ce document

Par Beate Collet, Sociologue, maître de conférences, université Paris-Sorbonne « La désignation de soi des personnes d’origine étrangère en France et en Allemagne au début des années 1990 », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1277, janvier-février 2009 : France - Allemagne.
Mis à jour le : 24/04/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=5325

Haut de pageremonter