Revue Hommes et migrations

Cumul des discrédits et action : l’exemple des médiatrices socioculturelles

Par Catherine DELCROIX, Maître de conférence en sociologie

Article issu du N°1249,  mai-juin 2004 : Médiations et travail social
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Durant les années quatre-vingt, les malentendus se multiplient entre les habitants des quartiers et travailleurs sociaux, qui ne peuvent dès lors plus jouer leur rôle de "pont" avec des services publics parfois porteurs de préjugés. Des femmes se prennent alors en main, font avancer les dossiers de leur famille ou de leurs voisins, et acquièrent ce faisant une compétence peu à peu reconnue. Leur statut officiel évolue, de celui de "femme-relais" à celui de médiatrice socioculturelle, qui qualifie mieux aujourd’hui leur travail de "médiation critique".

Pour citer ce document

Par Catherine DELCROIX, Maître de conférence en sociologie « Cumul des discrédits et action : l’exemple des médiatrices socioculturelles », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1249, mai-juin 2004 : Médiations et travail social.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1381

Haut de pageremonter