Revue Hommes et migrations

Le non-exercice des droits politiques par les Portugais de France

Par Albano CORDEIRO, Chercheur URMIS CNRS

Article issu du N°1256,  juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Alors que, depuis 1976, les Portugais de l’étranger disposent de droits électoraux dans leur pays d’origine, seul un petit nombre d’entre eux en profite. En France comme au Portugal, ils restent éloignés de la vie politique, faisant preuve d’un manque d’intérêt et de motivation à s’informer des enjeux de la vie politique portugaise. Ainsi, ils perpétuent une pratique d’invisibilité propre aux communautés avant tout soucieuses de réussir leur ascension sociale dans le pays d’immigration.

Pour citer ce document

Par Albano CORDEIRO, Chercheur URMIS CNRS « Le non-exercice des droits politiques par les Portugais de France », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1256, juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1231

Haut de pageremonter