Revue Hommes et migrations

1830-1848, les bannis de l’Allemagne

Par Philippe Dewitte

Article issu du N°1257,  septembre-octobre 2005 : Trajectoire d'un intellectuel engagé. Hommage à Philippe Dewitte
Rubrique : Article hors dossier

Résumé

Les Etats de la confédération germanique (1815-1871), industriellement peu developpés, ont avant tout exporté des artisans et des paysans poussés par la misère, des opposants politiques chassés par la répression et la censure, des intellectuels écoeurés par l’ultra-conservatisme des milieux scientifiques et culturels. Durant deux décennies, les éxilés allemand ont contribué à faire de Paris la capitale mondiale des arts et des lettres.

Pour citer ce document

Par Philippe Dewitte « 1830-1848, les bannis de l’Allemagne », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1257, septembre-octobre 2005 : Trajectoire d'un intellectuel engagé. Hommage à Philippe Dewitte.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/trajectoire-d-un-intellectuel-engage-hommage-a-philippe-dewitte/1202-1830-1848-les-bannis-de-l-allemagne

Haut de pageremonter