Revue Hommes et migrations

Les choix d'inhumation des maghrébins âgés vivant en France

Par Fatima Mezzouj, doctorante en sociologie à l’université Pierre Mendès-France de Grenoble, membre du laboratoire PACTE, chargée de mission personnes âgées immigrées, Direction de l’accueil, de l’accompagnement et étrangers et de la nationalité (Daa

Article issu du N°1309,  mars 2015 : Le 3e âge des migrants
Rubrique : Article de dossier

Pour les immigrés maghrébins âgés de confession musulmane, le choix du lieu de leur inhumation cristallise de profondes angoisses, la conduite en leur dernière demeure étant
 très codifiée en islam. La plupart choisissent de se faire enterrer sur leur terre natale. Les retards d’inhumation du corps oules risques de son exhumation au gré de l’expiration
 des baux des concessions funéraires sont parmi les raisons qui les poussent à quitter la France post mortem.

Pour citer ce document

Par Fatima Mezzouj, doctorante en sociologie à l’université Pierre Mendès-France de Grenoble, membre du laboratoire PACTE, chargée de mission personnes âgées immigrées, Direction de l’accueil, de l’accompagnement et étrangers et de la nationalité (Daa « Les choix d'inhumation des maghrébins âgés vivant en France », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1309, mars 2015 : Le 3e âge des migrants.
Mis à jour le : 06/05/2015, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/migrants-face-aux-defis-du-vieillissement/7528-l-inhumation-des-immigres-maghrebins-ages

Haut de pageremonter