Revue Hommes et migrations

Devenir français et rester russe

L’itinéraire de Nicolas et Adèle Vorontzoff

Par Fabrice Grognet

Article issu du N°1286-1287 (numéro double),  juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes
Rubrique : Collections

Après avoir appris l’ouverture de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Alexis Vorontzoff se rend à la Porte Dorée en novembre 2007. À la suite de sa visite, il décide de rechercher différents documents et objets qui permettraient d’évoquer le parcours de ses parents – Nicolas et Adèle – réfugiés russes venus s’installer dans le Paris des années vingt :

“Je n’ai pas d’enfant et ma filleule n’a pas connu mes parents. Elle ne s’intéresse pas trop à ces histoires et comme j’avance en âge, j’aimerais que tout cela ne disparaisse pas complètement avec moi.”

Pour citer ce document

Par Fabrice Grognet « Devenir français et rester russe - L’itinéraire de Nicolas et Adèle Vorontzoff », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1286-1287 (numéro double), juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes.
Mis à jour le : 16/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-migrations-subsahariennes/6177-devenir-francais-et-rester-russe

Haut de pageremonter