Revue Hommes et migrations

Le développement local en Mauritanie

La décentralisation à l’épreuve de la gestion de l’espace

Par Abdoulaye Diagana, doctorant en géographie, université de Rouen

Article issu du N°1286-1287 (numéro double),  juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes
Rubrique : Article de dossier

Suivant son organisation administrative, la Mauritanie est subdivisée en douze régions et un district. Depuis le milieu des années quatre-vingt, répondant aux exigences internationales de bonne gouvernance, les autorités mauritaniennes ont engagé une politique de décentralisation.
Elle avait pour objectif de favoriser l’implication des citoyens dans le développement économique du pays. Cependant, le pouvoir central peine à céder de samainmise sur des territoires où les populations n’ont aucun droit de regard sur la gestion des représentants de l’administration.

Pour citer ce document

Par Abdoulaye Diagana, doctorant en géographie, université de Rouen « Le développement local en Mauritanie - La décentralisation à l’épreuve de la gestion de l’espace », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1286-1287 (numéro double), juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes.
Mis à jour le : 16/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-migrations-subsahariennes/6171-le-developpement-local-en-mauritanie

Haut de pageremonter