Revue Hommes et migrations

Les migrations internationales en Afrique de l’Ouest

Une dynamique de régionalisation renouvelée

Par Mandiogou Ndiaye, magistrat, associé au CEPED (Sénégal) et Nelly Robin , géographe, CEPED (IRD)-MIGRINTER

Article issu du N°1286-1287 (numéro double),  juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes
Rubrique : Article de dossier

Ces analyses ont été menées dans le cadre du Programme “Observatoire des migrations internationales ouest-africaines au service d’une coopération renouvelée entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne” (OMAE), coordonné par l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et financé par EuropAid (Commission européenne).

L’Afrique de l’Ouest constitue un champmigratoire mondialisé, c’est-à-dire non seulement connecté aumonde par les migrations internationales,mais pratiqué aussi par des réseaux qui parcourent le monde entier. Si cette densité des circulations prend sa source historique à l’échelle régionale, les espaces de lamigration sont, aujourd’hui, en pleine recomposition. Soumis aux aléas des conflits, aux exigences économiques omniprésentes et aux difficultés qui touchent l’émigration hors du continent africain, lesmigrants ajustent sans cesse leurs trajectoires et définissent de nouveaux itinéraires.

Pour citer ce document

Par Mandiogou Ndiaye, magistrat, associé au CEPED (Sénégal) et Nelly Robin , géographe, CEPED (IRD)-MIGRINTER « Les migrations internationales en Afrique de l’Ouest - Une dynamique de régionalisation renouvelée », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1286-1287 (numéro double), juillet-octobre 2010 : Les migrations subsahariennes.
Mis à jour le : 16/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-migrations-subsahariennes/6106-les-migrations-internationales-en-afrique-de-l-ouest

Haut de pageremonter