Revue Hommes et migrations

Le traitement des demandeurs d’asile en zone d’attente, entre théorie et réalité

Par François JULIEN-LAFERRIERE, Professeur d’université

Article issu du N°1238,  juillet-août 2002 : Les frontières du droit d'asile
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Le fossé qui sépare les principes juridiques de la réalité délimite ce que l’on nomme une zone de "non-droit". L’auteur tente d’en cerner les contours dans l’application du droit d’asile, en prenant l’exemple des zones d’attente dans les aéroports, et tout particulièrement celui de Roissy Charles-de-Gaulle. Soulignant qu’un seul motif légal permet en théorie de refuser d’entendre un demandeur d’asile (le caractère "manifestement infondé" de sa requête), il dénonce les fréquents "dysfonctionnements" constatés aux frontières françaises.

Pour citer ce document

Par François JULIEN-LAFERRIERE, Professeur d’université « Le traitement des demandeurs d’asile en zone d’attente, entre théorie et réalité », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1238, juillet-août 2002 : Les frontières du droit d'asile.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/les-frontieres-du-droit-d-asile/1028-Le-traitement-des-demandeurs-d-asile-en-zone-d-attente-entre-theorie-et-realite

Haut de pageremonter