Revue Hommes et migrations

De Baltimore à Grigny, le traitement préférentiel des quartiers pauvres

Par Thomas KIRSZBAUM, Chercheur sociologue

Article issu du N°1245,  septembre-octobre 2003 : France-USA : combattre la discrimination. Partie 1 : Philosophies et politiques
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Solution participative expérimentale contre remède administratif national. Chacune exemplaire dans son pays, les expériences de Baltimore (Maryland) et de Grigny (Essonne) mettent en évidence deux politiques opposées de revitalisation des quartiers pauvres. Dans le cas américain, le programme d’Empowerment zones cherche à impliquer la population dans le développement du site. Dans le cas français, la politique des Grands projets de ville place le destin des habitants sous l’aile protectrice des institutions publiques, qui décident entre elles et expliquent ensuite.

Pour citer ce document

Par Thomas KIRSZBAUM, Chercheur sociologue « De Baltimore à Grigny, le traitement préférentiel des quartiers pauvres », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1245, septembre-octobre 2003 : France-USA : combattre la discrimination. Partie 1 : Philosophies et politiques.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/france-usa-combattre-la-discrimination-partie-1-philosophies-et-politiques/1500-De-Baltimore-a-Grigny-le-traitement-preferentiel-des-quartiers-pauvres

Haut de pageremonter