Revue Hommes et migrations

Origines et devenir de la notion d’"exception cubaine" dans la politique migratoire américaine

Par Michel FORTEAUX, cubains aux USA

Article issu du N°1237,  mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Cuba, cheval de troie communiste planté dans le talon du continent américain. En tentant d’éradiquer cette exception géopolitique, Washington a fait naître une seconde exception dans ses frontières : celle de sa gestion de l’immigration cubaine. Un temps attirés pour vider l’île de ses cerveaux et fomenter la contre-révolution, les Cubains gardent le bénéfice d’un régime de faveur. Mais depuis la fin de la guerre froide, leur image positive de "réfugiés politiques" s’est peu à peu ternie.

Pour citer ce document

Par Michel FORTEAUX, cubains aux USA « Origines et devenir de la notion d’"exception cubaine" dans la politique migratoire américaine », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1237, mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/diasporas-caribeennes/1018-Origines-et-devenir-de-la-notion-d-exception-cubaine-dans-la-politique-migratoire-americaine

Haut de pageremonter