Revue Hommes et migrations

Les Antillais en France : une nouvelle donne

Par Claude-Valentin MARIE, Vice-Président

Article issu du N°1237,  mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les départs des Antillais vers la métropole tendent à se stabiliser et la migration de travail se transforme en migration de peuplement. Mais cet enracinement transforme leurs relations avec la France, avec leurs îles d’origine, avec leur passé, en particulier celui de la traite nègrière. Entre discriminations et exclusion sociale – le taux de chômage monte parmi les jeunes –, entre relations conflictuelles avec la métropole et ambiguës avec les populations issues des immigrations étrangères, les Antillais de l’Hexagone se cherchent une identité. Une quête qui pourrait se résumer à une question : "Peut-on être Antillais hors des Antilles ?"

Pour citer ce document

Par Claude-Valentin MARIE, Vice-Président « Les Antillais en France : une nouvelle donne », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1237, mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/diasporas-caribeennes/1011-Les-Antillais-en-France-une-nouvelle-donne

Haut de pageremonter