Revue Hommes et migrations

Le maraîchage, nouvelle étape du parcours migratoire hmong

Par Erick GAUTHIER

Article issu du N°1234,  novembre-décembre 2001 : France, terre d'Asie. Cheminements hmong, khmers, lao, viêtnamiens
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Alors que les dispositifs d’insertion "préférentielle" en milieu rural initiés par les pouvoirs publics à la fin des années soixante-dix ont échoué, on assiste, à partir de 1986, à un mouvement d’installation des Hmong dans le Sud de la France, notamment dans le Gard, où ce groupe se lance dans la culture maraîchère. Plusieurs raisons à cela : la prolétarisation qui a suivi l’arrivée en France est souvent perçue comme une servitude. Or, s’installer comme exploitant agricole est relativement aisé du point de vue matériel, et permet d’échapper au salariat ou au chômage, de maîtriser sa propre ascension sociale.

Pour citer ce document

Par Erick GAUTHIER « Le maraîchage, nouvelle étape du parcours migratoire hmong », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1234, novembre-décembre 2001 : France, terre d'Asie. Cheminements hmong, khmers, lao, viêtnamiens.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/France-terre-d-Asie-Cheminements-hmong-khmers-lao-vietnamiens/881-Le-maraichage-nouvelle-etape-du-parcours-migratoire-hmong

Haut de pageremonter