Revue Hommes et migrations

Littérature : les chausse-trapes de l’intégration

Par Mustapha Harzoune, Journaliste

Article issu du N°1231,  mai-juin 2001 : Mélanges culturels
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les années quatre-vingt marquent l'irruption de la littérature "beur". Encensés moins pour leurs mérites que par condescendance et paternalisme, les écrivains-pionniers sont piégés par le double jeu du discours sur l’intégration : ils sont d’autant plus flattés qu’ils acceptent d’être clairement désignés, puis enfermés dans des catégories convenues. La décennie suivante verra de nouveaux auteurs émerger, qui refuseront de jouer le jeu. En se réappropriant leur histoire, en multipliant les genres et les formes stylistiques, ils entendront bien être reconnus pour ce qu’ils font et non plus pour ce qu’ils sont.

Pour citer ce document

Par Mustapha Harzoune, Journaliste « Littérature : les chausse-trapes de l’intégration », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1231, mai-juin 2001 : Mélanges culturels.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=827

Haut de pageremonter