Revue Hommes et migrations

Diaspora villageoise et développement local en Afrique : le cas de Thilogne association développement

Par Abdoulaye KANE

Article issu du N°1229,  janvier-février 2001 : Vie associative, action citoyenne
Rubrique : Chronique initiatives

Résumé

Thilogne association développement doit son nom à un village haal pulaar de la vallée du fleuve Sénégal. La diaspora villageoise a créé des sections de TAD sur plusieurs continents, initiant un fonctionnement transnational, avec pour buts essentiels l’amélioration des conditions de vie à Thilogne et le maintien du lien avec la communauté d’origine. C’est une observation fine, "de l’intérieur", qui nous est livrée ici, et un questionnement quant au devenir de ce type d’association face au durcissement des politiques d’immigration des pays d’accueil et au vieillissement des militants associatifs.

Pour citer ce document

Par Abdoulaye KANE « Diaspora villageoise et développement local en Afrique : le cas de Thilogne association développement », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1229, janvier-février 2001 : Vie associative, action citoyenne.
Mis à jour le : 12/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=805

Haut de pageremonter