Revue Hommes et migrations

Droit de vote pour tous. Les contours d’un débat

Par Saïd BOUAMAMA, Sociologue

Article issu du N°1229,  janvier-février 2001 : Vie associative, action citoyenne
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Pour le moins récurrent en France, le débat autour du vote des résidents non nationaux masque la question du statut et des droits politiques des immigrés. Comme les esclaves autrefois, comme les indigènes et les femmes il y a quelques décennies, les étrangers se sont vu opposer des arguments basés sur une prétendue incapacité, puis sur la non-appartenance à la nation. Au fond, leurs revendications – régularisation des sans-papiers, droit à une naturalisation par simple déclaration, droit de vote – sont trois aspects d’une même question : une démocratie peut-elle s’accommoder d’une non-citoyenneté pour une partie importante des habitants de son territoire ?

Pour citer ce document

Par Saïd BOUAMAMA, Sociologue « Droit de vote pour tous. Les contours d’un débat », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1229, janvier-février 2001 : Vie associative, action citoyenne.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=798

Haut de pageremonter