Revue Hommes et migrations

Les associations chinoises

La transition générationnelle d'immigrés chinois aujourd'hui à Paris

Par Ken Chen, doctorant en sociologie, URMIS, université Paris-Diderot Paris-VII

Article issu du N°1314,  avril-juin 2016 : Migrations chinoises et générations
Rubrique : Article de dossier

Créée en 2009, l’association des jeunes chinois de France (AJCF) compte parmi les nouvelles structures qui redessinent le paysage associatif chinois à Paris. Elle est l’émanation du désir des descendants de migrants de mettre en avant des objectifs différents de ceux de la première génération. Par leur engagement socioculturel fondé sur un projet de vivre ensemble, les associations de ce type entendent à la fois sortir de l’entre-soi qui caractérisait les initiatives de leurs aînés et poursuivre la lutte contre les préjugés qui visent les Chinois en France, en s’engageant dans la politique.

Pour citer ce document

Par Ken Chen, doctorant en sociologie, URMIS, université Paris-Diderot Paris-VII « Les associations chinoises - La transition générationnelle d'immigrés chinois aujourd'hui à Paris », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1314, avril-juin 2016 : Migrations chinoises et générations.
Mis à jour le : 19/07/2016, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7790

Haut de pageremonter