Revue Hommes et migrations

Les héritiers de la Marche peuvent-ils s'exprimer ?

Par Ahmed Boubeker, Sociologue, professeur de l'université de Saint-Etienne, Centre max Weber

Article issu du N°1304,  octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières
Rubrique : Mémoire

Héritiers de l'immigration postcoloniale et des cités où souvent ils sont nés, on les a appelés "jeunes immigrés", "seconde génération", "Beurs"... Dans les années 1980, ils investissent la scène publique comme un lieu d'affirmation, pour s'évader du ghetto fantasmatique dans lequel ils ont été jusqu'alors confondus avec leurs parents.

Pour citer ce document

Par Ahmed Boubeker, Sociologue, professeur de l'université de Saint-Etienne, Centre max Weber « Les héritiers de la Marche peuvent-ils s'exprimer ? », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1304, octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières.
Mis à jour le : 11/03/2014, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7256

Haut de pageremonter