Revue Hommes et migrations

Tanger et les harragas

Les mutations d’un espace frontalier.

Par Youssef Ben Tayeb, étudiant en master II professionnel Migrations internationales, laboratoire Migrinter, université de Poitiers et Sarah Przybyl , doctorante en géographie laboratoire Migrinter, université de Poitiers

Article issu du N°1304,  octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières
Rubrique : Article de dossier

Pour de nombreux jeunes migrants tentés par une traversée clandestine, les ports de Tanger-ville et Tanger-Med au Maroc constituent à la fois un refuge et un tremplin vers l'Europe. Or les mutations récentes des infrastructures portuaires modifient les projets et le mode de vie des harraga, à l’affût des opportunités de passage. À Tanger, l'espace à la fois clos et ouvert des ports joue le rôle d'une carte où se dessinent les projets migratoires d'une jeunesse en mal d'avenir.

Pour citer ce document

Par Youssef Ben Tayeb, étudiant en master II professionnel Migrations internationales, laboratoire Migrinter, université de Poitiers et Sarah Przybyl , doctorante en géographie laboratoire Migrinter, université de Poitiers « Tanger et les harragas - Les mutations d’un espace frontalier. », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1304, octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières.
Mis à jour le : 11/03/2014, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7252

Haut de pageremonter