Revue Hommes et migrations

Istanbul-Athènes : les pratiques circulatoires des Afghans à la frontière européenne

Par Azita Bathaïe, Docteure en ethnologie, associée au LESC (Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative), UPO (université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense)

Article issu du N°1304,  octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières
Rubrique : Article de dossier

L’itinéraire des jeunes Afghans en partance pour l’Europe présente une succession de déplacements transnationaux et d’arrêts dans les grandes villes d’Asie et d’Europe. Leur trajet via la Turquie et la Grèce dépend des compétences migratoires développées durant leur parcours et notamment de la rencontre d’autres migrants. Le cas de deux jeunes migrants afghans est révélateur de l’importance des ressources relationnelles mobilisées pour pallier les difficultés de circulation des migrants aux frontières de l’Europe.

Pour citer ce document

Par Azita Bathaïe, Docteure en ethnologie, associée au LESC (Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative), UPO (université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense) « Istanbul-Athènes : les pratiques circulatoires des Afghans à la frontière européenne », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1304, octobre-novembre-décembre 2013 : Les frontières.
Mis à jour le : 11/03/2014, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=7248

Haut de pageremonter