Revue Hommes et migrations

Un visage en mie de pain : une drôle de madeleine de Proust

Par Hélène Du Mazaubrun, chargée des collections, responsable de la Galerie des dons, Musée de l'immigration, CNHI

Article issu du N°1298,  juillet-août 2012 : France - Algérie, le renouveau
Rubrique : Collections

L’histoire de Frida Rochocz est un trait d’union entre deux continents, entre deux cultures du Nord et du Sud, entre un passé douloureux et un avenir d’espoir. Jeune femme, elle quitte l’Argentine, soumise alors à la dictature militaire, pour s’installer en France. Sa vie durant, elle cherchera à retisser le lien avec son pays natal, un lien que symbolise un petit objet en mie de pain, devenu talisman, qu’elle conserve au fond de sa poche. (.../...)

Pour citer ce document

Par Hélène Du Mazaubrun, chargée des collections, responsable de la Galerie des dons, Musée de l'immigration, CNHI « Un visage en mie de pain : une drôle de madeleine de Proust », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1298, juillet-août 2012 : France - Algérie, le renouveau.
Mis à jour le : 10/10/2012, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6994

Haut de pageremonter