Revue Hommes et migrations

L’Afrique appropriée

Visibilité et légitimation de l’Afrique dans le champ de la danse contemporaine

Par Altaïr Despres, doctorante en sociologie, URMIS-IRD/Université Paris-Diderot

Article issu du N°1297,  mai-juin 2012 : Migrations en création
Rubrique : Article de dossier

Faisant les belles heures des ballets folkloriques et autres manifestations de l’exotisme postcolonial en France, les danseurs africains, et l’image même de l’Afrique, prennent une visibilité nouvelle dans les années quatre-vingt-dix. Les chorégraphes français qui s’approprient l’Afrique le font désormais de concert avec leurs pairs africains. Au carrefour de l’art et de la circulation migratoire, ces collaborations acquièrent une véritable reconnaissance dans le champ de la danse contemporaine.

Pour citer ce document

Par Altaïr Despres, doctorante en sociologie, URMIS-IRD/Université Paris-Diderot « L’Afrique appropriée - Visibilité et légitimation de l’Afrique dans le champ de la danse contemporaine », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1297, mai-juin 2012 : Migrations en création.
Mis à jour le : 14/08/2012, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6947

Haut de pageremonter