Revue Hommes et migrations

Le juif errant, de l'errance à l'exil

Représentations de visiteurs

Par Marie-Pierre Delaporte Béra, Chargée des publics, Musée d'art et d'histoire du judaïsme

Article issu du N°1293,  septembre-octobre 2011 : L'immigration dans les musées
Rubrique : Article de dossier

 

L’exposition intitulée Le juif errant. Un témoin du temps et programmée en automne 2001 par le Musée d’art et d’histoire du judaïsme à Paris ne porte pas sur les migrations. Pourtant, la réception par les publics de la métaphore de l’errance, que de nombreux visiteurs interrogés rapprochent clairement de l’exil, du voyage, de l’itinérance, permet de rattacher ce texte à la problématique des mobilités. Ces multiples représentations du juif errant mettent en lumière les tensions entre le regard d’une population sur elle-même et celui porté sur elle depuis l’extérieur.

Pour citer ce document

Par Marie-Pierre Delaporte Béra, Chargée des publics, Musée d'art et d'histoire du judaïsme « Le juif errant, de l'errance à l'exil - Représentations de visiteurs », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1293, septembre-octobre 2011 : L'immigration dans les musées.
Mis à jour le : 16/01/2012, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6630

Haut de pageremonter