Revue Hommes et migrations

Interactions entre les institutions judiciaires françaises et les communautés sri lankaises

Des affaires familiales en cour d’assises en région parisienne

Par Véronique Bouillier, directrice de recherche au CNRS, Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud

Article issu du N°1291,  mai-juin 2011 : Diasporas sri lankaises
Rubrique : Article de dossier

Des tribunaux d’instance aux cours d’assises, la justice française a souvent affaire aux migrants originaires d’Asie du Sud. Entre le personnel de justice et les justiciables tamouls originaires du Sri Lanka, la compréhension est souvent difficile. Problèmes de communication, manque de connaissances sur le contexte de leur arrivée en France, la justice ne dispose pas toujours des informations suffisantes pour bien appréhender les comportements des Sri Lankais. Omniprésents dans les esprits des deux côtés, la guerre à Sri Lanka et le statut de réfugié des Tamouls tendent à sur déterminer les procédures judiciaires.

Pour citer ce document

Par Véronique Bouillier, directrice de recherche au CNRS, Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud « Interactions entre les institutions judiciaires françaises et les communautés sri lankaises - Des affaires familiales en cour d’assises en région parisienne », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1291, mai-juin 2011 : Diasporas sri lankaises.
Mis à jour le : 20/07/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6453

Haut de pageremonter