Revue Hommes et migrations

Aux frontières du travail social ?

Mobilisations militantes autour de jeunes étrangers en situation irrégulière

Par Élisabeth Dugué, Sociologue, ingénieur de recherche, Guillaume Malochet, Sociologue, maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers et Patrick Nivolle , Sociologue, chargé de recherche au CNRS, membres du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE), UMR CNRS 5262

Article issu du N°1290,  mars-avril 2011 : Travailleurs sociaux et migrations
Rubrique : Article de dossier

Face au durcissement de la législation en matière de régularisation des jeunes étrangers sans-papiers, les travailleurs sociaux éprouvent les limites de leur action. Le soutien éducatif dont bénéficient ces jeunes est difficilement prolongeable à leur majorité. Confrontés à la précarité et à la clandestinité, les jeunes étrangers en situation irrégulière peuvent compter sur la mobilisation des associations. Palliant les échecs de l’action institutionnelle, elles constituent pour eux l’ultime recours pour qu’ils puissent exercer leur droit à vivre en France en toute légalité.

Pour citer ce document

Par Élisabeth Dugué, Sociologue, ingénieur de recherche, Guillaume Malochet, Sociologue, maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers et Patrick Nivolle , Sociologue, chargé de recherche au CNRS, membres du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE), UMR CNRS 5262 « Aux frontières du travail social ? - Mobilisations militantes autour de jeunes étrangers en situation irrégulière », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1290, mars-avril 2011 : Travailleurs sociaux et migrations.
Mis à jour le : 17/05/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=6337

Haut de pageremonter