Revue Hommes et migrations

Bangladesh, un pays fait de catastrophes

La vulnérabilité environnementale et la migration forcée

Par Alice Poncelet

Article issu du N°1284,  mars-avril 2010 : Migrations et environnement
Rubrique : Article de dossier

Le Bangladesh, en raison de ses caractéristiques géophysiques, hydrologiques et de l’exploitation de ses ressources, fait partie des pays les plus vulnérables aux changements du climat. Il est traversé par sept grands fleuves et plus de 200 cours d’eau qui définissent ainsi la géographie du pays et le style de vie de son peuple. Les populations établies sur les bords des cours d’eau sont régulièrement soumises aux inondations, cyclones et autres sécheresses. L’érosion des rives qui menace leur habitat rend leur existence précaire. Face aux aléas du climat, les Bangladeshis n’ont pas d’autre choix que la migration.

Pour citer ce document

Par Alice Poncelet « Bangladesh, un pays fait de catastrophes - La vulnérabilité environnementale et la migration forcée », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1284, mars-avril 2010 : Migrations et environnement.
Mis à jour le : 07/07/2010, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=5886

Haut de pageremonter