Revue Hommes et migrations

La Guadeloupe et la Martinique

dans l’histoire française des migrations en régions de 1848 à nos jours

Par André Calmont, Justin Daniel, Didier Destouches, Isabelle Dubost, Michel Giraud, chercheur au CNRS et Monique Milia Marie-Luce

Article issu du N°1278,  mars-avril 2009 : Histoire des immigrations. Panorama régional
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Entièrement constituées de populations immigrées, la Martinique et la Guadeloupe, où le phénomène migratoire a longtemps été une affaire d’État, ont été profondément marquées par l’esclavage. Les discriminations sont encore aujourd’hui nombreuses à l’égard des émigrants, tant dans les sociétés antillaises qu’en France métropolitaine. Car si ces deux îles sont des terres d’immigration, elles sont aussi des terres d’émigration, notamment vers la métropole, où différentes stratégies et constructions identitaires sont mises en œuvre par ces populations en vue d’une meilleure intégration.

Pour citer ce document

Par André Calmont, Justin Daniel, Didier Destouches, Isabelle Dubost, Michel Giraud, chercheur au CNRS et Monique Milia Marie-Luce « La Guadeloupe et la Martinique - dans l’histoire française des migrations en régions de 1848 à nos jours », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1278, mars-avril 2009 : Histoire des immigrations. Panorama régional.
Mis à jour le : 14/02/2010, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=5423

Haut de pageremonter