Revue Hommes et migrations

La dette de sang

Par Philippe Dewitte

Article issu du N°1276,  novembre-décembre 2008 : Soldats de France
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les tirailleurs dits sénégalais – en fait originaires de toute l’Afrique de l’Ouest – sont tombés par dizaines de milliers sur les champs de bataille européens de la Première Guerre mondiale. Beaucoup ont alors pensé que la France avait contracté envers ses “enfants d’Afrique” une “dette du sang” et que le “pays des droits de l’homme” ne pourrait plus, à l’issue du conflit, refuser la citoyenneté à ceux qui avaient combattu pour la “patrie commune”.

Pour citer ce document

Par Philippe Dewitte « La dette de sang », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1276, novembre-décembre 2008 : Soldats de France.
Mis à jour le : 14/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=5183

Haut de pageremonter