Revue Hommes et migrations

L’immigration intracaribéenne. Des faits aux enjeux économiques

Par Patrice Borda, Olivier Manioc et Alain Maurin

Article issu du N°1274,  juillet-août 2008 : L’espace caribéen : institutions et migrations depuis le XVIIe siècle
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les Grandes Antilles sont composées d’un chapelet d’îles plus ou moins riches. Ces différences entraînent des flux migratoires très variés entre les îles. Ainsi, sur 38 millions d’habitants, la Caraïbe compte-t-elle un million de migrants intrarégionaux. Si, en volume, ces migrations représentent une portion congrue des migrations mondiales, compte tenu de la petite taille des territoires, ces circulations de populations peuvent avoir des conséquences économiques importantes, notamment sur les marchés locaux du travail, tant pour les pays d’accueil que
pour les pays d’origine des migrants.

Pour citer ce document

Par Patrice Borda, Olivier Manioc et Alain Maurin « L’immigration intracaribéenne. Des faits aux enjeux économiques », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1274, juillet-août 2008 : L’espace caribéen : institutions et migrations depuis le XVIIe siècle.
Mis à jour le : 14/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=5056

Haut de pageremonter