Revue Hommes et migrations

Le Mexique, un Etat partie, pays d'émigration, de transit et d'immigration.

Par Gabriela Diaz et Gretchen Kuhner

Article issu du N°1271,  janvier-février 2008 : La Convention des Nations unies sur les droits des travailleurs migrants. Enjeux et Perspectives.
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Le Mexique est aujourd’hui à la fois un pays de départ, de transit
et de destination. Cette position complexe est largement tributaire de
la dépendance tant économique que sociale du pays vis-à-vis des États-
Unis, où plus de la moitié des 10 millions de Mexicains y travaillant sont
en situation irrégulière. Outre les atteintes aux droits fondamentaux
de ses ressortissants, le Mexique est confronté à celles dont sont victimes
les migrants qui y transitent – femmes et enfants notamment. Des réformes
s’imposent pour que la Convention soit effectivement appliquée.

Pour citer ce document

Par Gabriela Diaz et Gretchen Kuhner « Le Mexique, un Etat partie, pays d'émigration, de transit et d'immigration. », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1271, janvier-février 2008 : La Convention des Nations unies sur les droits des travailleurs migrants. Enjeux et Perspectives..
Mis à jour le : 09/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=4971

Haut de pageremonter