Revue Hommes et migrations

Des "pateras" au transnationalisme. Formes sociales et image politique des mouvements migratoires au Maroc.

Par Michel Peraldi

Article issu du N°1266,  mars-avril 2007 : Nouvelles figures de l’immigration en France et en Méditerranée
Rubrique : Article de dossier

Résumé

L’intensification comme la banalisation des circulations migratoires donne lieu à l’émergence de nouvelles figures du migrant. Cet article décrit deux figures limites – le harraga et le “pateriste” – et la place respective de héros et de victime qu’elles occupent dans l’imaginaire marocain. Les auteurs montrent en quoi ces mythes font écran à la précarisation, qui marque notamment la reconfiguration des migrations, elle-même attestant de bouleversements profonds de l’ordre social même dans la société marocaine.

Pour citer ce document

Par Michel Peraldi « Des "pateras" au transnationalisme. Formes sociales et image politique des mouvements migratoires au Maroc. », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1266, mars-avril 2007 : Nouvelles figures de l’immigration en France et en Méditerranée.
Mis à jour le : 08/06/2011, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=4762

Haut de pageremonter