Revue Hommes et migrations

Le rapatriement des corps, ou l'éternel retour de l'émigré

Par Y. CHAIB

Article issu du N°1195,  février 1996 : Cités, diversité, disparités : quelques mécanismes de ségrégation
Rubrique : Article

Résumé

Les dossiers consulaires des Tunisiens décédés à l'étranger montrent «en creux» la relation que les immigrés entretiennent avec leur pays d'origine. En particulier, l'attitude des familles au moment du rapatriement du corps et à l'égard des biens du défunt rappelle que leurs liens avec les expatriés sont autant symboliques qu'affectifs ou financiers (résumé de la revue).

Pour citer ce document

Par Y. CHAIB « Le rapatriement des corps, ou l'éternel retour de l'émigré », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1195, février 1996 : Cités, diversité, disparités : quelques mécanismes de ségrégation.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=2047

Haut de pageremonter