Revue Hommes et migrations

Au-delà du gène et de la culture

Par Doris BONNET, Directeur de recherche en anthropologie

Article issu du N°1225,  mai-juin 2000 : Santé, le traitement de la différence
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Maladie génétique, la drépanocytose implique pour les immigrés africains qui en sont atteints, outre de graves problèmes de santé, des choix de vie et des changements dans le rapport de l'individu au groupe et à la société d'accueil. Si les logiques de sorcellerie et le statut social des femmes, notamment, interviennent dans les comportements face à cette affection, la "culture d'origine" n'est pas un obstacle à la compréhension d'un discours scientifique occidental par les patients. Il importe davantage de s'intéresser au déterminisme social, aux parcours et aux processus d'émancipation d'individus pour qui la maladie est aussi, paradoxalement, une opportunité d'accès à une pleine citoyenneté.

Pour citer ce document

Par Doris BONNET, Directeur de recherche en anthropologie « Au-delà du gène et de la culture », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1225, mai-juin 2000 : Santé, le traitement de la différence.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1759

Haut de pageremonter