Revue Hommes et migrations

Le saturnisme, une maladie sociale de l'immigration

Par Anne-Jeanne NAUDÉ

Article issu du N°1225,  mai-juin 2000 : Santé, le traitement de la différence
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Parce qu'il affecte essentiellement des enfants d'origine africaine, le saturnisme a été traité, dans les années quatre-vingt, comme une maladie liée à des comportements culturels spécifiques. Même après sa reconnaissance en tant que maladie de l'habitat insalubre, sa prise en charge a été freinée par les difficultés qu'entraîne le relogement des familles touchées. On a ainsi assisté à la "sanitarisation" d'une question sociale car, dans un contexte politique et social peu favorable, il est plus facile de parler d'un problème sanitaire que du logement et des conditions de vie des immigrés.

Pour citer ce document

Par Anne-Jeanne NAUDÉ « Le saturnisme, une maladie sociale de l'immigration », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1225, mai-juin 2000 : Santé, le traitement de la différence.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1758

Haut de pageremonter