Revue Hommes et migrations

À quoi sert le sondage annuel sur le racisme ?

Par Véronique DE RUDDER et Alain MORICE

Article issu du N°1227,  septembre-octobre 2000 : Violences, mythes et réalités
Rubrique : Point de vue

Résumé

Accueilli comme l'indispensable indicateur de l'état du racisme en France, le sondage annuel commandé par la CNCDH sur "les attitudes des Français face au racisme" présente des défauts majeurs. On notera d'abord que la mesure d'un phénomène aussi subjectif est improbable. On s'étonnera ensuite qu'il y ait, dans la dernière cuvée, autant de racistes auto-déclarés opposés à l'intolérance et aux discriminations, face à des sondeurs qui, loin de la rigueur scientifique, jonglent avec des catégories fantaisistes. On doutera que ce questionnaire ait pu être soumis à un échantillon vraiment représentatif. On regrettera surtout qu'il entraîne les sondés sur un terrain aussi glissant que celui des "races inférieures", et qu'il ne fasse, au bout du compte, que le jeu de l'extrême-droite.

Pour citer ce document

Par Véronique DE RUDDER et Alain MORICE « À quoi sert le sondage annuel sur le racisme ? », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1227, septembre-octobre 2000 : Violences, mythes et réalités.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1710

Haut de pageremonter