Revue Hommes et migrations

Le sentiment de "hogra" : discrimination, négation du sujet et violences

Par Saïd BOUAMAMA, Sociologue

Article issu du N°1227,  septembre-octobre 2000 : Violences, mythes et réalités
Rubrique : Article de dossier

Résumé

"Hogra", en algérien, signifie à la fois mépris, humiliation, injustice et abus de pouvoir. Un terme repris par certains jeunes en France, pour exprimer leur rapport à une société qui a du mal à sortir de représentations sclérosées héritées de son histoire républicaine et coloniale. Ainsi, les jeunes issus de l'immigration se trouvent confrontés, dès l'école, à diverses formes de discrimination, parfois produites en toute bonne foi mais qui conduisent toujours à une dévalorisation de l'image de soi, à une négation de l'individu. Les stratégies face à cette violence subie diffèrent selon les jeunes, qui oscillent entre la colère et la résignation.

Pour citer ce document

Par Saïd BOUAMAMA, Sociologue « Le sentiment de "hogra" : discrimination, négation du sujet et violences », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1227, septembre-octobre 2000 : Violences, mythes et réalités.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1706

Haut de pageremonter