Revue Hommes et migrations

Les immigrés espagnols retraités en France : entre intégration et vulnérabilité sociale

Par Marie-Claude MUNOZ, Sociologue

Article issu du N°1228,  novembre-décembre 2000 : L'héritage colonial, un trou de mémoire
Rubrique : Article hors dossier

Résumé

La France ne les considère plus comme "de véritables immigrés", mais ils n'en connaissent pas moins les difficultés liées à l'émigration. À l'heure de la retraite, les Espagnols de nationalité ou d'origine, qu'ils aient traversé les Pyrénées pour des raisons politiques ou économiques, voient souvent leurs revenus diminuer sensiblement. Des situations de dépendance et de désaffiliation peuvent ainsi surgir, malgré une forte solidarité familiale et une aide appuyée de la part des associations espagnoles.

Pour citer ce document

Par Marie-Claude MUNOZ, Sociologue « Les immigrés espagnols retraités en France : entre intégration et vulnérabilité sociale », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1228, novembre-décembre 2000 : L'héritage colonial, un trou de mémoire.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1678

Haut de pageremonter