Revue Hommes et migrations

Criminalisation de l’immigration et sociologie des relations interethniques

Par Christian POIRET, Maître de conférences en sociologie

Article issu du N°1241,  janvier-février 2003 : Incriminés, discriminés…
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Contrairement à une idée reçue, le respect de la loi est plutôt l’exception. La délinquance nous est familière : nous commettons tous de petits ou grands délits. Dans ce contexte, ce que l’on nomme la "criminalisation de l’immigration" correspond à un amalgame intellectuel, qui lie mécaniquement certains délits à des groupes sociaux ou ethniques précis. En l’occurrence, des migrants. Et, plus particulièrement, ceux d’entre eux les plus "ethnicisés" ou "racisés". Ce dossier tente d’analyser l’effet du miroir de la société sur les populations stigmatisées.

Pour citer ce document

Par Christian POIRET, Maître de conférences en sociologie « Criminalisation de l’immigration et sociologie des relations interethniques », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1241, janvier-février 2003 : Incriminés, discriminés….
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1617

Haut de pageremonter