Revue Hommes et migrations

L’avancée du sida dans les zones frontalières guyano-brésiliennes

Par Frédéric BOURDIER, anthropologue

Article issu du N°1256,  juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine
Rubrique : Article hors dossier

Résumé

Terre de destination pour les migrants caribéens et latino-américains, la Guyane est le département français le plus touché par le sida, tandis qu’au Brésil l’épidémie gagne jusqu’aux coins les plus reculés de l’Amazonie. L’avancée de la maladie est directement liée à l’intensification de la mobilité humaine. Il n’en reste pas moins que face à la vulnérabilité croissante des migrants malades, le Brésil et la Guyane, occupés à sauver de fragiles et récents accords de coopération, ne prennent pas de mesures suffisantes.

Pour citer ce document

Par Frédéric BOURDIER, anthropologue « L’avancée du sida dans les zones frontalières guyano-brésiliennes », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1256, juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1237

Haut de pageremonter