Revue Hommes et migrations

La diaspora capverdienne et son rôle dans l’archipel du Cap-Vert.

Par Michel LESOURD, professeur des universités

Article issu du N°1256,  juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine
Rubrique : Article de dossier

Résumé

De la période qui a précédé l’indépendance à nos jours, la diaspora capverdienne, via les partis et les associations qu’elle a créés à l’étranger, a développé de multiples formes de participation à la vie de l’archipel : soutien politique aux luttes d’indépendance, aides familiales, investissements financiers, dont certains concourent au développement économique de l’archipel. Enfin, des activités et un marché de la culture contribuent, depuis les lieux d’immigration, à la construction de l’identité capverdienne et à la visibilité de cette communauté sur le plan international.

Pour citer ce document

Par Michel LESOURD, professeur des universités « La diaspora capverdienne et son rôle dans l’archipel du Cap-Vert. », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1256, juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1232

Haut de pageremonter