Revue Hommes et migrations

Les étudiants congolais en France à l’époque de l’indépendance

Par Jean-Yves BLUM-LE-COAT, doctorant

Article issu du N°1256,  juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Dans le Congo de l’époque coloniale, aller faire ses études en France constituait le parcours idéal pour l’élite colonisée. Le parcours scolaire ouvrait ainsi à cette élite des trajectoires migratoires par lesquelles elle acheva de se constituer. Surtout, comme le montre le parcours de monsieur Mbanza (anonyme) présenté ici, cette possibilité de migrer donna aux membres de ce groupe le moyen de faire primer la volonté d’éviter un déclassement social sur un engagement militant au Congo, lorsque les luttes de pouvoir s’y durcirent ou devinrent meurtrières après l’indépendance de ce pays en 1960.

Pour citer ce document

Par Jean-Yves BLUM-LE-COAT, doctorant « Les étudiants congolais en France à l’époque de l’indépendance », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1256, juillet-août 2005 : Les migrants et la démocratie dans les pays d'origine.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1230

Haut de pageremonter