Revue Hommes et migrations

La condition des femmes noires en France. Un entretien avec Lydie Dooh-Bunya

Par Philippe Dewitte et Lydie DOOH-BUNYA

Article issu du N°1257,  septembre-octobre 2005 : Trajectoire d'un intellectuel engagé. Hommage à Philippe Dewitte
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Femmes, Noires et immigrées. Le sexisme "courant"- réservé aux femmes de toutes origines - et le racisme "ordinaire"- qui s’adresse aux immigrés des deux sexes - sont aggravés, dans le cas des femmes africaines et antillaises, par des conditions de vie en porte-à-faux entre les exigences du pays d’acceuil et celles de la tradition. Face à la société française dans son ensemble, le Modefen tente de briser l’image fortement érotisée et dévalorisée attachée aux femmes noires ; face aux hommes de leur "communautés", il lutte contre des coutumes héritées du pays d’origine - la polygamie ou l’escision par exemple - mais contradictoires avec les valeurs ou le mode de vie français.

Pour citer ce document

Par Philippe Dewitte et Lydie DOOH-BUNYA « La condition des femmes noires en France. Un entretien avec Lydie Dooh-Bunya », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1257, septembre-octobre 2005 : Trajectoire d'un intellectuel engagé. Hommage à Philippe Dewitte.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1213

Haut de pageremonter