Revue Hommes et migrations

L’islam dans la laïcité

Par Ghaleb BENCHEIKH, journaliste et président de la Conférence mondiale des religions pour la paix

Article issu du N°1259,  janvier-février 2006 : Laïcité : les 100 ans d’une idée neuve. Partie 2 : Culture(s), religion(s) et politique
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Contrairement à ce qu’affirme les fondamentalistes, le Coran n’est pas un recueil de règles et de formules pour les actes publics. L’auteur, qui veut tordre le cou à certaines escroqueries morales, s’appuie directement sur certains versets qui attestent de la délégation faite aux hommes de conduire les affaires de la cité, dans le dialogue et la concertation. Prenant exemple sur l’exégèse chrétienne de la séparation du spiritiuel et du temporel, il démontre la dichotomie entre religion et politique, enjoignant les musulmans de s’élever contre la politisation de leur religion.

Pour citer ce document

Par Ghaleb BENCHEIKH, journaliste et président de la Conférence mondiale des religions pour la paix « L’islam dans la laïcité », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1259, janvier-février 2006 : Laïcité : les 100 ans d’une idée neuve. Partie 2 : Culture(s), religion(s) et politique.
Mis à jour le : 29/07/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1156

Haut de pageremonter