Revue Hommes et migrations

Sangatte, un toit pour des fantômes

Par Violaine CARRÈRE

Article issu du N°1238,  juillet-août 2002 : Les frontières du droit d'asile
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Peut-on accueillir humainement des gens que l’on souhaite voir partir ? Le centre de Sangatte (Pas-de-Calais) est un de ces goulets d’étranglement où des réfugiés désireux de migrer en Europe sont victimes de la politique de l’autruche des États membres. La France les loge dans un vaste hangar, en attendant qu’ils traversent la Manche… tout en déployant des forces de police pour les en empêcher. Sangatte, placé sous les feux de l’actualité, pourrait fermer. Mais qui héritera alors de ses fantômes ?

Pour citer ce document

Par Violaine CARRÈRE « Sangatte, un toit pour des fantômes », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1238, juillet-août 2002 : Les frontières du droit d'asile.
Mis à jour le : 22/06/2009, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1026

Haut de pageremonter