Revue Hommes et migrations

La problématique intégration des Portoricains aux États-Unis

Par Ramon Grosfoguel, Associate professor, Chicano Studies

Article issu du N°1237,  mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes
Rubrique : Article de dossier

Résumé

Les Portoricains ont longtemps constitué le groupe hispanique et caribéen le plus nombreux à New York. Bien que citoyens du pays d’accueil, et malgré la constitution de réseaux de solidarité, ils ont dû affronter une situation sociale et économique particulièrement difficile, ainsi que l’hostilité d’une partie de l’opinion publique. L’auteur y voit le prolongement contemporain de stigmatisations raciales issues du colonialisme. Il montre comment les stratégies des pouvoirs publics américains peuvent expliquer des différences notables de mode d’accueil entre Portoricains, Cubains, Haïtiens, Jamaïcains. Il examine enfin les fondements des discours contradictoires articulés au nom de l’"identité portoricaine".

Pour citer ce document

Par Ramon Grosfoguel, Associate professor, Chicano Studies « La problématique intégration des Portoricains aux États-Unis », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1237, mai-juin 2002 : Diasporas caribéennes.
Mis à jour le : 05/03/2008, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?id=1017

Haut de pageremonter