Revue Hommes et migrations

Les quartiers africains de Paris comme lieux d'inclusion et d'exclusion par la consommation

Par Virginie Silhouette-Dercourt, Maître de conférences, université Paris-XIII-CEPN, Centre Marc-Bloch, Berlin.

Article issu du N°1308,  décembre 2014 : Les Paris des migrants
Rubrique : Article de dossier

À Paris, certains lieux de consommation sont presque entièrement dédiés aux populations originaires d’Afrique subsaharienne. Circonscrits autour de deux stations de métro emblématiques, Château-d’Eau et Château-Rouge, ces quartiers constituent des pôles commerciaux où abondent les produits venus de toute l’Afrique. De quoi satisfaire les besoins d’une clientèle “ethnique” en cosmétiques et biens alimentaires.

Mais derrière les étals colorés court une invisible frontière : celle de la gentrification urbaine qui peu à peu gagne le nord de la capitale.

Pour citer ce document

Par Virginie Silhouette-Dercourt, Maître de conférences, université Paris-XIII-CEPN, Centre Marc-Bloch, Berlin. « Les quartiers africains de Paris comme lieux d'inclusion et d'exclusion par la consommation », Revue Hommes et migrations. Article issu du N°1308, décembre 2014 : Les Paris des migrants.
Mis à jour le : 26/02/2015, http://www.hommes-et-migrations.fr/index.php?/numeros/paris-fait-par-ses-immigres/7560-les-quartiers-africains-de-paris-comme-lieux-d-inclusion-et-d-exclusion-par-la-consommation

Haut de pageremonter